© 2016 Webdesign : GWD Marion Triverio

CORINE
A retrouver sur la scène des Vendanges Musicales le VENDREDI 20
Septembre.
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Icône social Instagram

Corine, flamboyante diva disco glam/ disco-charme, à la crinière peroxydée et aux paupières pailletées a ceci de commun avec Simone de Beauvoir et Michelle Obama qu’elle pousse le beau sexe à l’empowerment, à commencer par elle-même. Mine de rien, cette hédoniste extravertie, capable de prendre sans raison l’accent québécois pendant toute une soirée,(se) nous réconcilie avec cette part obscure de nous-mêmes qui rêve de se huiler le corps façon friture en été et de porter un bikini vert avec des bottes fourrées en hiver. « Finalement, il faut cultiver la joie, lâcher prise afin d’arrêter de réfléchir. S’amuser avec la sensualité», soupire la divine créature en appliquant une énième couche (inutile) de gloss irisé sur ses lèvres.

 

Sorte de Philippe Katerine au féminin qui bouscule les codes et dérange, aussi à l’aise sur une croisière qui s’amuse que dans un bar interlope, Corine a ceci de commun avec Germaine Tillion et France Gall qu’elle résiste. A la morosité ambiante, aux querelles de chapelles musicales, à la misogynie qui voudrait qu’une chanteuse ait rarement de l’humour, qu’une bimbo soit bête, qu’une artiste jouant de son sex-appeal tapine, etc. Le plus épatant est que cette militante du cocktail à trois couleurs, du ceviche et du sauna pour tous rassemble. De Paris à Angoulême, les enfants l’adorent, les personnes âgées la kiffent, les marques de luxe, comme Rykiel ou Chanel, se l’arrachent, les branchés lui trouvent du troisième degré. Pourtant, c’est au premier degré que Corine prône le vivre-ensemble. Surtout s’il consiste à danser les bras levés, le torse luisant de sueur et compressés comme des sardines, sur un petit mètre carré de dancefloor.

Le 16 novembre prochain, Corine sortira son premier album ! Un disque-boule à facettes, qui brille de mille feux et vous transporte dans une autre dimension, spatiale, temporelle et musicale. Corine y vit mille vies pailletées de rêves et de sensations fortes. S’en suivra une release party étincellante le 26 novembre au Trianon.